Les lycéens de Bel-Air à Tinténiac devaient participer à un Parcours Trans cette année, en venant au festival et à d’autres propositions artistiques faites par les Trans. Avec le contexte sanitaire, le projet a été modifié, raccourci, et a finalement été mis en place au sein de l’établissement scolaire.

Les élèves de 2 MVPTR ont eu le plaisir de voir Alvan venir à leur rencontre ce Jeudi 27 mai. "Dans la lignée de Fakear ou Petit Biscuit", le prodige Alvan pratique la technique du patchwork à la maison : il raccommode les échantillons sonores pour tisser son propre tapis volant electro-world. Des morceaux kaléidoscopiques, en constante évolution, animés par un indéniable plaisir du jeu et de la découverte. En live, l’artiste rennais développe une technique personnelle de sons glissés sur ukulele et délaisse les machines pour jouer des riffs blues rock et boogie sur sa guitare électrique (cf. extrait du live à la fin de cet article).

Le matin, dans une ambiance très détendue, il a animé un atelier où les élèves ont pu découvrir la MAO (musique assistée par ordinateur) et ont réalisé avec l’artiste une petite boucle avec leurs propres idées mélodiques et rythmiques. L’après-midi, Alvan leur a offert au foyer, après presque un an de disette, un live rien que pour eux (et quelques privilégiés qui passaient par là). “En vrai, tu gères !” “C’était mon premier concert et c’était de la frappe”. “En vrai si tu mets ça sur YouTube, j’écoute ça H24, c’est lourd”.

Pour terminer la rencontre, Le public a pu écouter la production faite par les élèves le matin-même. Alvan s’est lancé dans un petit freestyle de rap sur ce son. Les élèves n’ayant pas cours sont restés discutés avec l’artiste encore un long moment. Bref, une chouette journée !!!

Voir en ligne : Alvan à Bel-Air

Alvan 3 concert 2

Documents à télécharger